Joanna Torbé

Partenaire gérant au Cabinet d’avocat “Joanna Torbé et Partenaires”, avocate et membre au barreau de Varsovie. Spécialisée en droit du travail et de sécurité sociale, surtout en ce qui concerne les emplois étrangers. Quotidiennement, dans sa pratique professionnelle, elle s’occupe des problèmes liés au détachement des salariés à l’étranger et de l’emploie des étrangers, travail temporaire ainsi que la protection des données personnelles. Avec de multiples succès, elle représente les employeurs devant les tribunaux, les inspections de contrôle (entre autres l’inspection du travail, l’assurance sociale, bureau de douane), autorités répressives et d’administration publique.

Spécialiste en droit pénal, plus particulièrement en droit pénal économique. Elle possède une vaste expérience dans le cadre des services de procédures judiciaires et extrajudiciaires pour les entrepreneurs.

Elle anime des formations et des ateliers,  qui sont basés sur la connaissance pratique des spécificités de l’employeur qui basent ses activités sur l’emploi transfrontalier.

Joanna Torbé est co-auteur des livres “Licenciement des employés – conseils et solutions sûres” [“Zwolnienia pracowników – wskazówki i bezpieczne rozwiązania”] ed. Joanna Torbé et Jakub Ziarno (Edition C.H. Beck) et “Les nouvelles méthodes d’amélioration des compétences par les employés” [„Nowe zasady podnoszenia kwalifikacji przez pracowników”], ed. Joanna Torbé Varsovie 2010 (Edition C.H.Beck). L’auteur de plusieurs articles du droit de travail (tels que: Dziennik Gazeta Prawna, Rzeczpospolita et autres).

Pendant la Conférence “Legal Building” à Rzeszów, l’Avocate Joanna Torbé abordera le sujet du “Détachement des travailleurs en dehors de l’Union Européenne”. Présentera les changements dans l’emploi des étrangers et la législation du travail à partir de juillet 2017.

Un élément important de la présentation soulèvera la question de la fiscalité et de l’assurance des citoyens employés de l’Ukraine ainsi que les pièges les plus courants dans la législation, qui contribuent à la reconnaissance par l’Inspection du travail, que l’emploi est illégal.